jeudi, octobre 07, 2010

Plongée à Bali

Baptême de plongée à Bali sur le site de Tulamben en septembre 2010
video

video

dimanche, octobre 11, 2009

Bientot le Vietman

Circuit au Vietman : Paris/Hanoi - découverte du Vietman - Ho Chi Minh Ville/Paris



Quelques photos d'Amsterdam

Petit week-end à Amsterdam au mois de mai...
































vendredi, novembre 07, 2008

A la découverte des Trésors Mayas

Pour commencer, un peu d’histoire et de géographie.
Le Mexique a une superficie de 2 000 000 km² et 93 millions d’habitants. La seule ville de Mexico compte 23 millions d’habitants !!
80% de la population est d’origine indienne et 10% vie dans la tradition indienne.

Avant l’arrivée des espagnols au XVIème siècles, le Mexique était peuplé par de nombreuses civilisations qui ont dominé tour à tour la Méso-Amérique : les Olmèques, Mayas, Zapotèques, Toltèques, Aztèques et la civilisation de Teotihuacan.

Ci-dessous une chronologie avec les différentes civilisations et les différents lieux que nous avons visités.

Mais n’attendons plus, commençons le voyage !

1er jour :
Voyage ! Vol Air France

2ème jour :
Nous avons commencé nos vacances par la ville de Mexico, qui culmine à 2200m d’altitude. On ne s’en rend pas forcément compte sauf quand on repart de Mexico, qu’on emprunte des routes de montagne sinueuses et qu’on descend pendant plusieurs heures !

Nous avons visité le Musée Anthropologique de Mexico qui regroupe des objets, statues, gravures de toutes les civilisations dont je vous ai parlé un peu plus haut.
On peut y voir :
- les impressionnantes têtes Olmèques qui pèsent 20 tonnes et représentent certainement des dignitaires ;
- des figurines dont l’acrobate olmèque ;
- la déesse de la pluie Chalchiuhtlicue ;
- la pierre de soleil découverte dans les ruines de la ville précolombienne de Mexico et qui décrit le début du monde aztèque. Elle mesure 3,6 m de diamètre et pèse 24 tonnes !;
- et surtout le fronton du Muséum qui représente l’emblème du Mexique, un aigle qui mange un serpent sur un figuier de barbarie.










Après cette première visite, direction Xochimilco, un quartier de Mexico où l’on trouve des canaux et des jardins à moitié sur l’eau. Ce quartier est très fréquenté par les habitants de Mexico qui, comme nous l’avons fait, viennent manger sur des barques très colorées en écoutant la musique des Mariachis. Niveau circulation, c’est pire que tout périf en heure de pointe !! Il n’y a pas vraiment de code de la navigation, et c’est un peu la loi du plus futé !!




La journée n’est pas fini : on retourne dans le centre historique de Mexico visiter le Zocalo, la place principale. On y trouve le Palacio Nacional avec ces peintures de Diego Rivera qui retracent l’histoire du Mexique et représentent la vie des Aztèques ; la Cathédrale Metropolitana, construite entre 1525 et 1813, domine cette place avec ses différents styles architecturaux.
Nous nous sommes aussi baladés en solo dans le quartier Alameda avec son musée des Beaux Arts, sa tour Latinoamericana, la Poste de Mexico, la Casa de Los Azulejos.













3ème jour :
Les mexicains sont des catholiques très croyants. Nous avons visité la basilique de la Guadalupe. C’est un site où un indien a eu une apparition de la vierge et où les mexicains ont érigés plusieurs églises. La première date du début du XVIIème et la dernière de la venue de Jean-Paul II en 1979. On peut y voir la tunique de l’indien surlaquelle une vierge noire est apparu en 1531. Depuis, tous les 12 décembre un grand pèlerinage a lieu ou des milliers de mexicains se réunissent. Certains parcourent à genoux les 4 derniers kilomètres avant le site.






















L’après-midi, direction Teotihuacan, notre premier site archéologique. Cette cité date de 200 av. JC et a été fondé par une civilisation du même nom. Ce site est grandiose. Il y a deux grandes pyramides : celle de la Lune qui fait 47m et celle du Soleil qui fait 62m. On a pu monter en haut des deux pyramides et je peux vous dire que c’est sportif : les marches sont supers hautes et avec l’altitude et la chaleur, c’est pas facile ! A l’intérieur des pyramides, on a retrouvé des squelettes de personnes enterrées vivantes : c’était pour donner vie à la pyramide... Entre les deux, une allée avec plein de petites pyramides que les Aztèques ont nommés l’Avenue des Morts en découvrant le site. Toutes ces constructions étaient recouvertes de stucs peints en rouge et des représentations du dieu Quetzalcóatl, serpent à plume.

















Dernière étape de la journée, la ville de Puebla. En chemin, on a pu admirer le volcan Popocatépetl, qui culmine à 5 465m. Il tire son nom de « Popo », la montagne qui fume. Effectivement, malgré les nuages, on aperçoit de la fumée qui sort du cratère.


La ville de Puebla, fondée en 1531, est une ville coloniale dont beaucoup de maisons sont recouvertes de céramiques.













4ème jour :
Ca y est ! On commence notre descente vers le Sud du Mexique direction Oaxaca.
On s’est arrêté au bord de la route pour photographier des cactus géants. Au Mexique, les autoroutes n’existent pas vraiment mais il existe des routes payantes. Nous avons dû traverser une grande route pour aller prendre des photos, c’est le genre de chose qu’on ne peut pas imaginer faire en France ! Les cactus sont gigantesques, il y en a d’ailleurs des forets entières. C’est bizarre car les cactus ont des troncs similaires aux arbres, pas du tout d’épines, on dirait du bois !




Nous arrivons à Oaxaca en début d’après-midi et nous commençons la visite par un fabricant de chocolat. Hum ! Ça sent bon et c’est très bon !! Par contre, on a goûté une sauce au chocolat pimenté, trempé dans des tacos, c’est pas terrible !
Ensuite direction le marché couvert : c’est un magnifique mélange de couleurs et d’odeurs !!! Les normes d’hygiène, ils ne connaissent pas vraiment. La viande et la volaille sont exposées au regard des mouches ! Il y a un mélange de viande grillée et de viande crue, mais c’est supportable par rapport à ce qu’on subira au marché de San Cristobal de las Casas...














Cette ville fondée en 1529 par les espagnols est connue pour ses constructions en pierre verte. Nous nous sommes baladés dans les rues et avons visité la cathédrale, l’Iglesia de Santo Domingo qui est absolument magnifique. Très simple, voire austère vue de l’extérieur mais très riche, très sculptée à l’intérieur. Nous sommes également allés à la Basilique de la Solidad. Sa facade extérieure ressemble à un retable et il y a à l’intérieur une vierge de la Solitude qui a une cape noire avec 600 diamants incrustés.
Le soir, nous avons dormi dans une ancienne hacienda et pris notre premier bain au Mexique.








5ème jour :


Notre matinée a été consacrée à la visite du site archéologique de Monte Alban. Ce site implanté en haut d’une montagne a eu une construction pharaonique : les Olmèques ont aplani le sommet de la colline sur 600m de long et 200m de large pour construire leur acropole. La ville va vite être reprise par les Zapotèques.
C’est un site hors du commun : on domine toute la vallée de Oaxaca. Il y a à Monte Alban un observatoire, un jeu de balle, une sorte d’université de médecine. On a retrouvé des gravures d’hommes et de femmes atrophiés. Il s’agit en fait des premières autopsies et études médicales qui ont été immortalisées sur ces pierres.













Après Monte Alban, nous sommes allés voir l’arbre de Tule qui d’après les calculs aurait 2000 ans. La circonférence de son tronc est impressionnante.

Puis direction Mitla, un site zapotèque. Les bâtiments sont munis de frises extraordinaires composées de centaines de petites pierres. Il ne reste plus grand-chose de ce site car les habitants ont récupéré les pierres pour construire l’Iglesia de San Pablo.



Nous avons ensuite pris la fameuse route sinueuse qui descend pendant des kilomètres ! C’est le seul jour où nous avons vraiment eu de la pluie. Ce n’était pas gênant si ce n’est pour regarder la route et pas choper mal au coeur... !!! On gardera par contre un super bon souvenir de « l’arrêt pipi » dans une sorte de restaurant de routiers : les toilettes étaient très vétustes, la chasse d’eau était un seau avec de l’eau à prendre dans un lavoir mais surtout on a mangé d’excellente tortillas un peu dure garni de purée haricots rouges, de fromage mexicain, de la tomate et des tranches d’avocat ! Hum !! Trop bon !


Nous avons dormi à Tehuantepec, pas très loin de l’océan pacifique.

6ème jour :
Quand nous nous sommes levés, Notre guide Eduardo, qui était très blagueur nous a dit qu’il avait plu toute la nuit, qu’il faisait pas beau où nous allions et que la promenade dans le Canyon del Sumidero était annulée.
Heureusement, c’était une blague ! Parce qu’après 4 bonnes heures de bus, on avait bien envie de voir les crocodiles du Canyon : on n'a pas été déçu !

Il y a des falaises impressionnantes ! Par endroit il y a plus de 800m au dessus de nous !La légende raconte que lorsque les espagnols sont arrivés, il y a eu une bataille au sommet du canyon et que beaucoup d’indiens ont préféré se jeter dans le canyon qu’être fait prisonnier.
L’eau est verte, assez belle, mais il faut se méfier car il y a des crocodiles.
Il y a aussi une cascade magnifique surnommée l’arbre de noël car l’eau a déformé la roche qui est recouverte de mousse verte ce qui donne l’impression de voir un sapin.











Après cette promenade en barque, nous repartons dans la montagne direction San Cristobal de las Casas et le village indien de San Juan Chamula.

Le contraste est saisissant ! Déjà, il fait froid !!! Mais surtout, la population est 100% indienne, les habitants sont en tenue traditionnelle, pas pour faire plaisir aux touristes mais car c’est leur mode de vie actuel. Et de toute façon, les touristes, à part nous, il n’y en a pas beaucoup. Les hommes portent des sortes de ponchos en peau à poils longs noir ou blanc. On a réussi à les prendre en photo mais en douce parce qu’ils n’étaient pas très souriants !
Il y a dans ce village une très belle église, dans laquelle nous n’avons pas pu prendre de photos par respect pour les rites des indiens. Elle n’avait rien à voir avec toutes les églises que nous avions vu jusque là qui étaient baroques, remplies de sculptures et de statuts, dorés à la feuille d’or, avec les retables et les hôtels gigantesques.
Là, rien de tout cela. L’intérieur est peint en blanc, il y a des feuilles de palmiers accrochées sur les murs, des brindilles fraîches par terre qui embaument les lieux et disposées tout autour de l’église, des status de Saints dans des vitrines. Les indiens qui mélangent croyance ancestrale, rites et adoration des saints catholiques sont entrain de prier. Il y a des cierges allumés par terre, et bizarrement des bouteilles de coca ! Le guide nous expliquera que des chamans viennent prier avec les familles et qu’à la fin, les indiens boivent du coca ce qui les fait naturellement roter et qui représente l’évacuation de la mauvaise âme ou du mauvais esprit... ! C’était très beau mais on ne se sentait pas du tout à notre place.






Après cette visite, nous sommes redescendu vers San Cristobal qui est une ville à 2100 m d’altitude. Après notre installation à l’hôtel nous sommes allés manger à l’extérieur notre meilleur repas de tout le séjour : des tortillas dans un resto traditionnel du Mexique ! C’était trop bon !


7ème jour :

Notre hôtel faisait un peu hôtel du moyen age avec cheminée et une déco un peu kitch...et surtout il faisait super froid dans la chambre...!!!
Nous nous sommes baladés dans les rues de San Cristobal en direction du marché. C’est un marché haut en couleur et haut en odeur !!Nous avons traversé des étals de fruits et légumes bien rangés dans des petits seaux. Des marchands de volailles vivantes déambulent dans les allées... c’est le supermarché de la ville. On s’est retrouvé dans une halle destinée à la viande et le poisson : l’odeur était intenable... rien à voir avec la chaine du froid et les normes françaises !!!

























Ensuite nous avons fait 150 kilomètres en 5 heures....et oui ! Les mexicains ne connaissent pas les autoroutes ! La route était très sinueuse et il y avait des topes de partout ! Nous étions en direction des chutes de Agua Azul.

En arrivant sur place, petit apéro avec du « poche », un mélange d’alcool de mais et d’alcool de cane : ça dérouille !


Après un bon repas à base de poisson, nous avons marché à coté des chutes en direction de notre coin de baignade. Le courant dans les chutes était très fort, on se faisait rapidement emporter mais c’était très rafraîchissant et très agréable.











Direction Palenque où nous avons dormi dans des bungalows au toit de chaume.... ambiance hawaiienne !! Nous avons pu profiter de la piscine en nocturne


8ème jour :
Après une nuit très orageuse, visite du site de Palenque, la cité du Roi Pakal. Ce site est en pleine forêt tropicale ce qui a fait dire à Gaël « Palenque, 99% d’humidité ! »
Il y a des temples sur 10km² mais beaucoup sont cachés dans la jungle et seule une petite partie du site se visite : le temple des inscriptions qui est la tombe de Pakal, le palais, les temples de la Croix et de la Croix foliée.
Il reste de belles inscriptions qui sont des sculptures où l’on peut voir des coiffures à plumes de Maya.
Ce site a connu son apogée entre 600 et 800 ap JC.























Après une balade dans la jungle pour rejoindre le car, direction Campeche.
Nous nous sommes arrêtés au bord de mer à Sanbancuy, on aurait dit que c’était la première fois qu’on voyait la mer ! elle avait une jolie couleur mais pas aussi belle qu’à Cancun ! Pourtant on a couru jusqu’à l’eau pour faire un bain de pied ! Elle était super chaude !



Campeche est une ancienne ville coloniale. Les espagnols se sont installés à l’emplacement d’un village de pêcheurs Mayas en 1540.
La ville se faisait souvent attaquer par des flibustiers, les espagnols ont entouré la ville d’épaisse muraille.
J’ai adoré cette ville avec les façades de ses maisons de toutes les couleurs.
Il y avait une fête ce jour là avec des femmes habillées en tenue traditionnelle des caraïbes et des danses. Il y avait une bonne ambiance, c’était sympa.

Nous avons dormi à Campeche dans un super hôtel !















9ème jour :

Nous sommes partis de Campeche, direction Uxmal. C’est un des sites que l’on a préféré. Les pyramides et autres temples sont très travaillés, très sculptées. Uxmal signifie « 3 fois construite ».
La pyramide principale est la pyramide du magicien, particulièrement impressionnante avec sa base ovale et ses escaliers vertigineux. Selon la légende, elle aurait été construite en une nuit par un nain aux pouvoirs surnaturels.
Il y a beaucoup de sculpture du dieu Chac, divinité de la pluie et de la foudre : il se caractérise par un nez en forme de reptile.
Le quadrilatère des nones est aussi très impressionnant par ces ornementations. Ce bâtiment a été nommé ainsi par ceux qui l’ont découvert car il y a plein de petites cellules comme dans les couvents.











Nous sommes ensuite arrivés à Mérida, qui est également une ville coloniale du Yucatan. Nous avons profité de la piscine de l’hôtel puis direction le centre ville et petit cocktail.




10ème jour :


Départ très matinal pour le site de Chichen Itza, qui fait partie des nouvelles merveilles du monde. On a ensuite remercié notre guide d’être parti tôt car le site a ensuite été envahi par les américains arrivant de Cancun !
Le site est très connu car prêt de Cancun mais ce n’est pas le plus impressionnant. Il y a un très beau Jeu de Paume.






La pyramide principale est El Castillo : chaque escalier se compose de neufs niveaux divisés par l’escalier en 18 terrasses, soit le nombre de mois du calendrier. Avec la plateforme du temple, le temple contient 365 marches, soit autant de jour que le calendrier.
Au pied de l’escalier nord deux têtes de serpent représentent Kukulcan, le dieu Quetzalcóatl maya.


Il y a également une cenote, puit naturel dans lequel ils jetaient des jeunes filles pour implorer le dieu de la pluie.

Puis direction Cancun, terminus de notre voyage.
Découverte de l’hôtel, de la piscine, de la plage et de l’eau magnifique !!! Nous voilà au paradis pour 4 jours ...




11ème jour :





Journée sur Isla Murejes, l’île des femmes.Petit tour de l’île en voiturette de golf, baignade sur une plage paradisiaque, plongée, super repas... les photos parlent d’elle-même...









12ème et 13ème jour :Farniente à l’hôtel

14ème jour : Encore une matinée à l’hôtel puis départ à 14h pour l’aéroport et retour en France après de super vacances....